Actions

Baisse de production d’électricité prévue jeudi et vendredi, selon un syndicat


Photo d’illustration montrant des miniatures de pylônes de transport d’électricité et logo EDF. /Photo réalisée le 9 décembre 2022/REUTERS/Dado Ruvic

PARIS (Reuters) — Des baisses de production d’électricité, dans le nucléaire et l’hydraulique notamment, pourraient intervenir jeudi et vendredi alors qu’un appel à la grève dans le secteur a été lancé sur ces deux journées pour protester contre la réforme des retraites, a indiqué mercredi à Reuters Fabrice Coudour, secrétaire national à la FNME-CGT.

«On est sur un appel à la grève de 48 heures. On souhaite mener des actions positives — gratuité, rétablissement de courant, abaissement de tarifs», a-t-il déclaré.

«Malgré tout, il y aura certainement des baisses de production, peut-être à partir de ce soir mais sans doute plus demain, dans le nucléaire et l’hydraulique notamment, sans aller jusqu’à impacter les usagers.»

«Je ne peux pas vous dire qu’il n’y aura pas des coupures très ciblées, je ne pense pas mais je ne peux pas être affirmatif», a-t-il poursuivi.

Des grèves dans la maintenance nucléaire sont en réflexion mais rien n’est encore acté, a ajouté le responsable syndical.

La CGT Pétrole a également appelé à une grève de 48 heures jeudi et vendredi afin de protester contre le projet de réforme des retraites du gouvernement.

(Reportage Benjamin Mallet, rédigé par Blandine Hénault, édité par Tangi Salaün)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

Кнопка «Наверх»